Accueil    News    Introduction     Contact     Presse     Communique
This website in English  Ce site en français 

Biographie
Jean-Jacques Caffieri
Jean-Henri Riesener

Mobilier
Le Garde Meuble
Mathieu Criaerd
Jean-Henri Riesener
David Roentgen
Jean-Baptiste Boulard
François II Potain
Claude de la Roüe

Sculpture
Jean-Jacques Caffieri
Martin-Claude Monnot
Félix Lecomte
Jean-Antoine Houdon
Saget

Art d'Asie
Cheval volant
Dragon en bronze


Art d'Afrique
Statuette Baoulé



TABLE A JEU

TABLE À JEU POUR LE SALON DES JEUX DU ROI À VERSAILLES
PAR RIESENER, 1774

 

Auteur : Jean-Henri Riesener (1734-1806)

Dimensions :
Longueur 96cm, hauteur 76cm

En bois d'acajou moucheté

(Fente et manque au plateau)

De plus près :

 

Le décor actuel du salon des jeux à Versailles date de 1775, Louis XVI en avait fait en 1774, son Salon des jeux destiné à remplacer le salon des jeux de Louis XV, qu'il transforma en bibliothèque. Auparavant ce salon était le cabinet des Curiosités et des raretés de Louis XIV, puis en 1753 une Antichambre pour Madame Adélaïde, et en 1769 une salle a manger pour les dames.
L'inventaire de Versailles de 1776, nous indique le mobilier du Salon des jeux, Louis XVI y avait fait placer les tables à jeux N°4257 en merisier, livrées par Gilles Joubert en 1769, pour le salon des Jeux de Louis XV, ainsi que les chaises N°4254 exécutées par les Foliot couverte de damas fond cramoisi vert blanc et jaune, livrée par Capin et destiné aux nouvelles pièces des appartements intérieur du Roi, pour son Salon de Compagnie, ses chaises seronts remplacées par de nouveau modèle dessiné par Gondouin, et exécutée par les Foliot.
N° 2807 les quatre encoignures de marqueterie livrées par Riesener en 1775, ont retrouvées, leur emplacement d'origine.
L'inventaire de 1785, nous indique le nouveau meuble de Louis XVI, les chaises richements sculptées N°4425 exécutées en 1774 par les foliot pour le cabinet des jeux, dit pièce de la pendule et cabinet intérieur, jugé démodé seront remplacés en 1785, par des chaises sculptées, de pure style Louis XVI couvertes de soierie en damas cramoisi et or, N°133 livrées par Jean-Baptiste Boulard, plusieurs de ses chaises, onts retrouvés égalements leur place dans le salon des jeux.
Enfin N°4400 sept tables de cadrilles une sans numéro, cette table à jeu en acajou moucheté d'une harmonie parfaite dans ses proportions, et muni d'un long parchemin collé au dessous du bâti, nous indiqueras sa date et son illustre origine, ne portant aucune estampille cette table faisait partie d'une nouvelle catégorie de meuble de Riesener, celle des oeuvres qu'il s'est dispensé d'estampiller, comme le lui permettait son privilège d'ébéniste du Roi.

Du 21 ( septembre 1774 ). Riezener pour servir dans le salon des jeux du roy a versailles six tables de quadrilles en bois d'acajou massif le dessus pliant en deux les pieds a coulisse couverte en plein de velour vert.

Le mémoire de Riesener:
ordre du 24 9br Livré le 7 et le 15 Xbre pour le service du garde meuble du roy au chateau de versailles. pour la salle de jeux six tables de cadrilles en bois des ÿndes les pieds en forme des guëne ajusté en coulifse, le dessus ploÿant et couvert en plin, du velour vert qui ma été fourni, le tous d'accajoux masif et bien moucheté le plus beau choisy pour ce 168 chacune valent le six la somme de 1008 L.

l'inventaire et estimation des meubles au Château de Versailles en 1785, est précis conçernant cette table, il est noté par le service du Garde-Meuble seulement trois tables de Cadrilles en acajou moucheté a la place des sept inscrite sur l'inventaire de 1776: Trois tables de Cadrilles pliante de bois des Yndes en acajou moucheté couvertes de velour vert, ornées de Chaussons de Bronze en couleur d'or de 3 pieds 8 pouces en quarré sur 28 pouces de haut a 100 L.......... 300.
Les mensurations sont indiqués, ainsi que l'estimation fait par le service.
Le tapissier ordinaire du Garde-Meuble Claude-François Capin qui fourni le velour vert à Riesener, au N° 4400 du journal du Garde-Meuble, les mensurations en pouces des six tables sont annoté par Capin : Pour le Service du Roy au château de Versailles: Six tables de quadrilles pliantes de bois d'acajou couverte de velour vert ornées de sabots de cuivre en couleur, de 32 pouces en quarré et 28 pou de haut.

Au cour du premier semestre de l'année 1775, Riesener fournira pour le service du Garde-Meuble du Roi trois autres tables de quadrilles en acajou, Riesener dans son mémoire ne les décrits pas en acajou moucheté, il semble qu'elles aient été livrées en acajou unie.

Ordre du 18 février:
Livré le 13 mars pour le service du garde-meuble du roy trois tables de jeux dont deux de quadrilles, en bois des ÿndes d'accajoux masif, garni de velour qui ma été fourni,orné de sabots de cuivre en couleur d'or, les dessus ployante en deux partys les pied ajusté en coulisse pour le soutenir, pour ce 148 chacune valent les deux, la somme de........296  une de Brelan ronde de même bois, des ÿndes d'acajou masif, avec une cage dans le milieu, pour posé les chandelliers, Le pied ajusté en coulisse pour soutenir le dessus orné de sabot de cuivre, en couleur d'or, Pour la somme de.........192

Ordre du 26 avril:
Livré le 11 mai pour le service du garde meuble de la couronne une table de quadrille et deux tables de try en bois des indes d'acajou massif couvert de velour vert qui ma été fourni le dessus pliant en deux parties les pieds ajusté en coulisse pour le soutenir pour ce 145 livré chacune valent les trois la somme de.....435.
On compte en touts neuf tables livrées par Riesener pour le Salon des jeux du Roi, il faut noter qu'un certain nombre de ses tables soient restés en réserve au Garde-Meuble, et placé par le service , l'ors des grandes soirées de jeux donnés par le Roi, pour ses invités à Versailles.


Riesener indique dans son mémoire conçernant une autre table ronde de ( Brelan ) en acajou moucheté, livrée en mai 1775 pour le salon des jeux à Versailles que ses traverses sont (environné des petites moulures pour former des pannaux). Notre table est également décoré des moulures dans les traverses, avec ses baguettes de cuivre, conçernant toutes ses tables à jeux d'acajou, il semblerait bien que Riesener les aient toutes exécutées avec ses moulures, ornés de leur baguette de cuivre.


L'inventaire Général des Meubles de la famille Royale en 1792 décrit encore en place trois tables de cadrilles pliantes de bois des indes en acajou moucheté couvertes de velour vert les pieds ornés de chausson de bronze en couleur d'or de 3p et 8p en quarré sur 28 p de haut à 100 .......300....


Cette table à jeu n'échappera pas à l'encan, les ventes révolutionaires disperseronts en grande partie le mobilier de la Couronne, de septembre 1793 a août 1794 la liste des ventes décrit de façon sommaire des tables de quadrille en acajou, et parfois sans faire mention des bois, nous decrivons certains numéro qui se rapproche de notre table. Au numéro 2383 venant du Garde-Meuble une table à quadrille couverte de velour vert de l'art adjugé pour quatre vingt cinq livres au citoyen Chauffour, au numéro 3469 une table similaire adjugé pour quarante livres au citoyen Colignon. Au numéro 3488 une table à quadrille en bois d'acajou garnie de velour vert, adjugé pour trente huit livres au citoyen lesueur,au numéro 3508 une autre table, en acajou identique aux précédentes adjugé pour soixante livres au citoyen Gillet.

Archives nationales:
 

serie 01:
01 32-84 ordre du Garde-Meuble.
01 33-19 le journal du Garde-Meuble de la Couronne.
01 36-24 mémoire de riesener.
01 34-57 inventaire des meubles et estimation du château de versailles en 1776.
01 34-61 inventaire des meubles et estimation du château de versailles 1785.
01 34-63 inventaire général des meubles du château de versailles en 1788.
01 33-55 inventaire général des meubles de la famille royalle en 1792.

 

Archives départementales des Yvelines II Q 70-71

 

Bibliographie:


Comte François de Salverte
Les ébéniste du XVIII siècle - Edition F. de Nobel Paris 1962


Pierre Verlet
Le mobilier Royal Français
Edition Picard - 1990

Pierre Kjellberg
Le mobilier Français du moyen age à nos jours
Les éditions de l'amateur - 1991
 

 


Dessin
Sergent-Marceau
Henri Lehmann
Puvis de Chavannes
Camille Corot
Jacques-Louis David

Peinture
Anders Zorn
David Hockney
Henri Lebasque
George Grosz
Diego Rivera

Photographie
Félix Nadar
Etienne Carjat
Paul Berthier

Art décoratifs XX

Gilbert Poillerat
Jean Pascaud
Marcel Breuer


Céramique
Fontaine

WWW.CHEFS-DOEUVRE.COM